Tissage Tressage, quand la sculpture défile

Pas simple de trouver un jour de « liberté » commun à toutes ! Nous étions 7, Aimée, Dom, Martine, Mireille, Renée, Sarina, Roselyne et avons retrouvé Marie-Yves et son fils aîné sur place.
La pluie ne nous a pas empêchées de passer une journée très chouette et de découvrir la Villa Datris, demeure provençale fin XIXe et son jardin des Pénélopes en bordure de la Sorgue.

 

 

 

 

La sculpture des fils !

106 œuvres, 74 artistes : une variété impressionnante de matériaux et de techniques !

Fils, câbles, cordes, fibres, coton, laine, chanvre, lin, filasse, sisal, fer à béton, laiton, nylon, acier, cuivre, polyester, polypropylène, aluminium, carbone, céramique, crin de cheval, lianes de clématite sauvage, bambou, feutrine, perles, coquillages, cuir etc. La liste exhaustive serait trop longue !

Quant aux techniques, la fantaisie et l’inventivité des artistes pour tisser, tresser, broder, nouer, lier, croiser, assembler, plier, nous ont fascinées !

 

A l’intérieur, sur 4 niveaux,

L’exposition explore, depuis les créations de Sonia Delaunay, Sheila Hicks et Magdalena Abakanowicz, jusqu à celles de jeunes artistes contemporains, la métamorphose du fil, du lien, du tressage et du nœud, avec différentes résonances (Art Brut, minimalisme, art figuratif, tissage narratif, tissage en 3D, multiplication des dimensions, croisement du passé avec le présent…), en passant par tous les matériaux, du plus noble au plus modeste.

 

 

 

repas 2 

 

 

 

Pause déjeuner très sympathique au restaurant avant de découvrir le jardin des pénélopes

 

 

 

 

 

 

A l’extérieur, dans le jardin des Pénélopes, des installations magiques :

accrochées en façade, suspendues aux branchages, aux lianes, entourant les arbres, posées au sol, surplombant l’eau
Et tant d' autres encore …

 

Texte : Dom
Photos : Renée, Roselyne
Mise en page : Roselyne

Actualités passées